lemoulinq@gmail.com 
0033 768 821 000 
Se garder en forme. J'adore voyager dans différents pays, dans différentes parties de mon pays, découvrir différentes cultures, manger des aliments différents. Je combine les deux en veillant à ce que partout où je vais, je recherche activement un hôtel / appartement / logement qui dispose d'une salle de sport, d'un accès à une salle de sport ou à proximité d'une salle de sport. Maintenant, tout le monde ne comprend pas ma passion et je peux attester du fait que j'ai une amie en particulier qui pense probablement que je suis un tout petit peu obsédée. 
L'idée de faire de l’exercice , ou une activité sportive intense, 6 jours sur 7 la remplit d'une certaine peur. Cela dit, elle savoure ses promenades avec ses toutous, parcourant des kilomètres à travers champs et forêts pour les imprégner d’une dose quotidienne de plein air. 

Mon être cher 

Dans un autre registre, j'ai lu récemment que dans une enquête menée auprès de plus de 2 000 propriétaires de chiens, «le meilleur ami de l'homme» s'en sortait mieux que son autre moitié humaine. Un peu moins du tiers des personnes interrogées ont admis qu'elles préféreraient passer du temps avec leur toutou bien-aimé plutôt que leur être cher, lol. Maintenant, je ne connais pas "l'autre moitié", mais je sais pertinemment que l’amie que j'ai mentionnée se ferait un plaisir de me dégager de son chemin pour son toutou chéri ! 

Chats, perruches, lapins, poissons tropicaux 

Mais comment le surnom de «meilleur ami de l'homme» est-il né? Ou plus important encore, pourquoi n’est-ce pas «le meilleur ami de la femme»? Je sais que je ne suis pas une grande amatrice de chiens - un souvenir « pas aussi éloigné que je le souhaiterais » de ce que je pensais être un chien amical mais qui a introduit une mâchoire de molaires dans ma chair douce et souple - signifie que ma tentative d’approche de n'importe quelle créature aboyante à quatre pattes est interprétée comme "tu n’aimes pas les chiens, n'est-ce pas?" 
Et à part ça, chez moi, étant enfant, il y avait toujours une ménagerie d'animaux - chats, perruches, lapins, poissons tropicaux - mais jamais de chiens. En tant qu'adulte, j'ai généralement toujours eu un chat comme animal de compagnie (sauf une fois où j'ai essayé d'élever des bigorneaux mais c'est une autre histoire) et je dois admettre qu'ils sont tellement plus faciles à gérer, sans devoir avoir à les sortir pour des promenades interminables, jamais en gros besoin de compagnie – mon compagnon poilu en titre serait en désaccord, il a tellement besoin de câlins - et c'est beaucoup plus facile lorsque l’on part, de pouvoir trouver quelqu'un pour garder son chat sans avoir à débourser des fortunes pour payer un chenil. 
 
Donc, "le meilleur ami de l'homme", peut-être, mais je m'en tiendrai à ma salle de gym, merci bien. 
Share this post:

Leave a comment: 

Our site uses cookies. For more information, see our cookie policy. Accept cookies and close
Reject cookies Manage settings